Maintenance PC

Comment faire la maintenance de votre PC correctement ?

Faites passer le mot!

La maintenance de votre PC est essentielle si vous voulez que celui-ci dure longtemps. Si vous vous souciez de votre matériel et de vos logiciels, leur entretien vous sera utile pour votre expérience informatique. Ces attentions ont trait aux façons de garder votre PC au meilleur de sa forme comme au premier jour de son achat ou de sa fabrication.

Beaucoup de problèmes sont faciles à prévenir grâce à un minimum de maintenance préventive de votre PC. Cette tâche simple vous aidera à diagnostiquer les défaillances imprévues du système avant qu’elles ne se produisent et à éviter les réparations coûteuses. Cela permet d’économiser du temps et de l’argent sur le long terme et rendre votre ordinateur plus rapide que le jour où vous l’avez acheté.

Maintenance du PC : Évacuez les moutons de poussières

Le premier élément à prendre en compte est la maintenance physique du PC. Comme tout appareil doté de ventilations, de la poussière finira par se frayer un passage dans votre machine. À la longue, des moutons de poussière vont finir par former un amas impressionnant. Lorsqu’ils s’accumulent, ils peuvent être dangereux. Ils bloquent le flux d’air et provoque une augmentation de la température de vos matériels.

Au besoin, il convient de consacrer du temps à un nettoyage complet de votre boîtier. Au minimum une maintenance est recommandée tous les deux ou trois mois voire plus fréquemment si cela se révèle nécessaire. Mettez votre PC hors tension au préalable avant d’effectuer l’opération. Retirez la prise et tenez le bouton d’arrêt appuyé trois secondes afin de vider les éventuels flux de courant restants.

De l’air comprimé dans le PC contribue à sa maintenance

Si le boîtier est encore ouvert lors de la maintenance du PC, profitez-en pour pulvériser les différents endroits de la carte mère avec de l’air comprimé. Effectuez le même travail sur les ventilateurs et les refroidisseurs du processeur et de la carte graphique. Tenez la bouteille bien droite, c’est très important. Si vous la renversez ou l’inclinez, le contenu deviendra liquide ce qui n’est pas souhaitable pour votre PC.

L’air comprimé est aussi utilisable pour les nettoyages fréquents. Le fait de donner quelques bouffées d’air comprimé aux ventilateurs permet de prévenir l’accumulation de moutons et des crasses sur les lames du ventilateur. De plus, l’air comprimé aide à déboucher les conduits d’aération afin d’optimiser la circulation de l’air entrant et sortant de votre système.

Minimiser les coûts de maintenance du PC avec des câbles organisés

Un ordinateur soigneusement monté est comme une œuvre d’art. En plus d’être satisfaisant à voir, organiser les câbles d’alimentations ainsi que l’intérieur du PC contribue à sa maintenance. En effet, si les câbles sont en désordre, cela peut gêner la circulation de l’air. Il est donc impératif de faire un peu de ménage dans votre boîtier.

Il est aussi important de vérifier si aucun câble ne traîne devant les ventilateurs. Si le boîtier comporte des ouvertures, servez-vous-en pour diriger les câbles derrière la carte mère le plus possible. Il est également envisageable de recourir à des colliers de serrage. Vous pouvez rassembler les fils et les fixer sur les parois latérales ou à d’autres zones pour favoriser le flux d’air.

Limitez les dégâts de coupure avec des onduleurs

Il est certes essentiel d’avoir un PC propre, mais le flux d’air n’est pas l’unique élément à prendre en compte. Les tempêtes peuvent provoquer des hausses dangereuses de tension dans vos appareils. Si une coupure d’électricité se produit ou que votre fournisseur d’électricité fait des maintenances, votre PC ne peut pas s’éteindre proprement. Vous serez contraint à utiliser des onduleurs.

Si vous vous procurez un onduleur, privilégiez le modèle à régulation automatique de voltage (AVR). Ce type d’onduleur contrôle et stabilise le courant afin de conserver un niveau de fiabilité de l’alimentation. Dans tous les cas, un onduleur protégera votre ordinateur contre les variations brusques de tension. Vous pourrez éteindre convenablement votre PC et sauvegarder vos travaux avec l’alimentation de secours en cas de coupure.

Libérez de l’espace de stockage dans votre PC

L’espace de stockage est très important, notamment si vous utilisez un disque SSD de petite capacité. Les nouveaux ordinateurs sont généralement équipés de disques SSD de seulement 256 voire 128 Go, ce qui est peu comparé à un disque dur. Effectuez une maintenance et désinstallez les logiciels dont vous ne vous servez plus, notamment les bloatwares qui saturent votre PC. Voyez combien d’espace disque vous pouvez libérer seulement avec les logiciels superflus.

Les traces laissées par les navigateurs, comme les cookies et les fichiers temporaires, occupent également de la place. Ces éléments et diverses données cachées sont susceptibles de rendre votre PC plus lent et de provoquer des erreurs en cas de corruption d’un fichier. Faites appel à des logiciels de nettoyage pour supprimer ces fichiers en une seule traite.

Surveillez les applications en arrière-plan

Les activités en arrière-plan peuvent surcharger la RAM, ce qui risque de provoquer un délai plus long au démarrage et ainsi nuire aux performances. Si certaines sont indispensables, d’autres ne le sont pas forcément. Si votre PC marche sous Windows 10, vous retrouvez les applications en exécution dans le gestionnaire des tâches et ainsi effectuer une maintenance.

Cliquez sur le volet « Démarrage » afin de déterminer les programmes qui se lancent en même temps que Windows. La colonne « Impact au démarrage » vous informe précisément des impacts que chaque programme a sur le démarrage du PC. Vous pouvez désactiver les programmes « élevés » si vous pensez qu’ils ne sont pas nécessaires. Choisissez les programmes qui effectuent des mises à jour et qui se chargent constamment en arrière-plan, donc soyez le plus strict possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.