Température processeur

Température du processeur : comment la vérifier et la réduire pour optimiser votre PC ?

Faites passer le mot!

La température du processeur de votre PC est-elle trop élevée ? Le PC se met soudainement à s’éteindre, à se planter ou devenir lent lorsqu’il effectue des opérations exigeantes ? La raison peut provenir d’une éventuelle surchauffe.

Le contrôle de la température est essentiel et particulièrement si vous souhaitez overclocker votre processeur. Pousser trop loin les limites en sur-alimentant votre Core i9-11900K et votre AMD Ryzen 5900X est dangereux. De même, il est difficile d’acquérir de nouvelles pièces, surtout que leurs coûts sont particulièrement élevés ces temps-ci.

Curieusement, Windows ne dispose pas de moyen pour un tel contrôle du processeur. Il est possible de consulter le BIOS pour obtenir cette information. Cela représente pourtant un gros effort pour déterminer la simple lecture d’un indicateur. Par chance, il existe des programmes libres qui vous permettent de consulter la température du CPU de manière simple.

Contrôle de la température du processeur : comment faire ?

La méthode la plus efficace et la plus rapide pour contrôler la température du CPU est le programme Core Temp. Après installation, lancez Core Temp afin d’obtenir un aperçu général de la situation du processeur. Il inclut un relevé de température moyenne situé sur la partie basse du panneau. Une liste des valeurs de température de chaque noyau sera affichée sur votre PC.

température processeur

Les éléments de Core Temp sont conçus de manière à ajuster précisément ce qui apparaît sur la barre des tâches. Elle traite aussi la manière dont il est affiché. Mais par défaut, il est très simple de savoir si le processeur subit une surchauffe ou se comporte correctement.

Toutefois, Core Temp est loin d’être la seule alternative. Le programme HWInfo permet de suivre de près le système et offre des informations supplémentaires sur les composants du système. Vous pouvez parcourir la partie concernant le processeur dédié lorsque vous sélectionnez le mode capteur seulement. Vous pouvez aussi obtenir les données de température ainsi que d’amples informations.

Le programme Cam de NZXT est une alternative avec des propriétés différentes. L’interface est plus simple à consulter en comparaison aux autres outils de suivi. Le logiciel fournit toute une série de données concernant la mémoire, le processeur, la carte graphique et le stockage. Cam inclut également un overlay FPS pour les jeux. Des fonctions permettant l’overclocking sont aussi présentes parmi d’autres fonctionnalités.

Il est à noter que des processeurs haut-de-gamme comme AMD Ryzen présentent deux indications distinctes. La lecture de température “Tdie” est celle qui importe, en fonction de la manière dont votre programme utilise les données. Cette mesure représente la température réelle du processeur. Une autre lecture “Tctl” correspond à une régulation de la température signalée au circuit de refroidissement. Un écart est défini pour assurer un régime de ventilateur uniforme.

Quelle température est favorable à votre processeur ?

Le niveau de température maximum admissible dépend du processeur utilisé. La valeur « Tj. Max. » correspond à la température de jonction, soit le seuil maximum pour le matériel. Cette température est toutefois la limite maximale. C’est la principale raison pour laquelle le processeur se bloque et s’éteint pour prévenir les dégâts.

Un fonctionnement constant proche de la valeur « Tj. Max. » est néfaste pour la santé de votre système sur le long terme. Si l’information est absente, vous pouvez consulter le site CPU World. Indiquez le nom de votre processeur dans la barre de recherche pour la trouver. Tous les programmes de surveillance affichent cette référence, ce qui permet une recherche facile.

Il est préférable de se conformer à ce principe de base relatif aux températures en fonctionnement :

  • 60°C et moins : tout va bien !
  • Entre 60°C et 70°C : Tout va pour le mieux, mais il commence à faire légèrement plus chaud. Songez à enlever la poussière accumulée dans le boîtier si vous constatez une augmentation constante de la température.
  • 70°C jusqu’à 80°C : Cette température est quasi-élevée sauf si vous prévoyez un overclock. Vérifiez si des applications font des tâches d’arrière-plan, ou si le système d’aération n’est pas obstrué par des moutons de poussière.
  • 80°C aux alentours de 90°C : la température atteint un niveau bien trop élevé pour rester stable sur la durée. Si vous pratiquez de l’overclocking, modifiez vos réglages, en particulier le voltage.
  • Au-delà de 90°C : Danger, le système panique et s’arrête brusquement.

À l’exception de certains cas, les processeurs des portables plus performants peuvent atteindre des températures allant jusqu’à 80°C. Durant les parties de jeu sous tension, ils peuvent ralentir leurs performances. Ce phénomène est prévu, mais reste dangereux si ces températures excèdent 85°C.

Maintenances additionnelles pour une température plus stable

Si vous rencontrez fréquemment des hausses de température du processeur, plusieurs solutions sont envisageables pour résoudre ce problème. Avant tout, il faut nettoyer votre PC. En effet, la poussière et la crasse qui se forment au fil du temps bloquent les refroidisseurs et la ventilation. Par ailleurs, assurez-vous que les ventilateurs tournent correctement. Vérifiez que leur orientation est correcte et que tous les conduits d’aération de l’ordinateur sont dégagés. Si tout va bien, cela règle le problème.

Dans le cas contraire, des étapes plus poussées sont nécessaires. Il se peut que la pâte thermique se soit asséchée et ne puisse plus assurer le passage de la chaleur entre le processeur et le refroidisseur. C’est dans le cas où le PC est en service depuis un certain nombre d’années. Cela peut causer des pointes de température. Retirez l’ancienne pâte à l’aide d’un alcool à 90° et appliquez ensuite une nouvelle couche.

Si rien ne fonctionne, il est possible que le refroidissement ne puisse pas suivre la chaleur dégagée par votre processeur. Ce cas est fréquent sur un refroidisseur standard ou externe pour les processeurs haut de gamme, surtout si vous pratiquez l’overclocking. Il se peut que vous deviez acquérir un autre refroidisseur de processeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.